Madame Connasse

Publié le par Onali

Madame Connasse

Il y a des jours où la rencontre se fait de plein fouet.

On part pour une soirée entre amis, on se fait belle pour un barbecue, on se réjouit d'avance de participer un quelque chose de festif et là...On tombe dessus. Par hasard, par attirance magnétique, par avance, par la faute à pas de chance.

Au début, on est naïf, on ne connaît pas encore bien la personne, on avance précautionneusement comme un vieillard sur un passage clouté. On écoute parce qu'on est poli, on ri au bon moment, on fait mine d'être intéressé par ce que la personne entreprend de nous raconter et là...d'un coup on sèche. On s'aperçoit que ça ne va pas être possible, que c'est au-dessus de nos forces.

On est tombé sur LA personne.

Au début on lui trouvera des excuses. On dira d'elle qu'elle est immature, qu'elle ne connaît rien de la vie, qu'elle sort des jupons de sa mère. Puis on commencera à la trouver agaçante avec ses prétentions, on commencera à se méfier d'elle avec ses poses et ses excès d'orgueil, on sera déconcerté par sa vanité et ses minauderies, on sera choqué de ses éclats de colère inopportuns et puis on sera lassé de ses jérémiades en tout genre.

On se dira que ça n'est pas possible d'être "comme ça". Mesquine, vacharde, insultante et bouffie d'orgueil. Que ça cache une blessure profonde ou un sentiment d'insécurité. Que cette personne ne peut pas être comme ça au quotidien. Et bien si.

Et là...On se bouchera les oreilles, on fermera les yeux un instant et on se jettera dans la mêlée fatiguée d'avance à l'idée de jouer la comédie.

Parce que nous...Nous serons taxés d'hypocrisie. Les personnes ayant un certain savoir-vivre et un savoir-être sont constamment montré du doigt et dénoncées comme "hypocrites", "insincères", "manipulatrices". C'est vrai que c'est difficilement compréhensible de savoir qu'il ne faut pas étaler son linge sale en public, ne pas faire excès de ses vacances formidables à l'autre bout de la terre ou encore de ne pas insulter les personnes présentes autour de nous.

Difficilement acceptable pour des personnes qui n'ont reçu aucune forme d'éducation quand à la retenue de certaines émotions intimes.

Et difficilement supportables pour les autres. Celles qui ont reçu l'avantage ultime de savoir se tenir en toute circonstance.

Et pourtant, au fond de nous, rien qu'une fois...Dire un bon gros "je t'emmerde connasse" nous ferait un bien fou...

Un jour...Cela arrivera, je me le suis promis.

Publié dans Complainte

Commenter cet article