Sista Powa

Publié le par Onali

Sista Powa

Presque une semaine que la nouvelle année est entamée. Chouette ! Moi j’aime bien les débuts des nouvelles années. Parce qu’on est encore un peu dans l’euphorie des dernières fiestas, qu’on a pas vraiment envie de s’arrêter, que les vacances sont finies et que le rythme de la vie reprends un côté soutenu. C’est cool. On s’active, on cherche des nouvelles occupations, on prend de bonnes résolutions et on espère que cette année nous emportera dans un tourbillon de bonheur. Profitons encore un peu de cet espoir secret.

Mais aujourd'hui...

Aujourd’hui je voudrais vous parler de quelqu’un de spécial.

Quelqu’un qui fait partie de ma vie depuis que je suis née, et qui en fera partie pour un moment encore : ma grande sœur.

Alors pour situer, j’ai deux grandes sœurs jumelles et un petit frère. On est quatre enfants. Et une tripotée de neveux et nièces. On a huit ans d’écart, je suis la troisième fille. La brouillonne. Le p’tit canard qui ne ressemble pas à grand-chose. La fille passe-partout. Physiquement, il est difficile de voir le lien de parenté entre nous.

Elle est belle comme tout. Belle d’amour. Déjà elle est blonde aux yeux bleus. La chance. Moi je suis brune aux yeux marron.Merci la génétique. Elle est mignonne. Coquette.

Elle n’a pas peur de se moquer d’elle-même et de rire de tout. Elle est mariée à mon beau-frère qui, en plus d’être beau, est vraiment, très très drôle. Dans le genre Lagaffe quoi. Avec un soupçon de second degré.

Ces deux là ont décidé de fonder une famille et me voilà affublée de trois merveilleux petits chéris. Mes minus d’amour. La familia.

Mais ça n’est pas vraiment le sujet. Le sujet c’est ma sœur. Faut suivre un peu.

Elle est toute douce, elle me fait rire quand elle crie, elle est bienveillante et aimante. Parfois elle donne trop, elle n’a pas d’arrière-pensée alors les gens en profitent un peu. Beaucoup. Elle sait être vindicative, se transforme en tigresse dès qu’on touche à ses enfants, elle n’aime pas l’hypocrisie mais sait, parfois, être diplomate. Ranger ses rancœurs et apaiser les rancunes.

Elle n’aime pas les morceaux de fruits dans les yaourts, elle adore le bleu royal, canard, azur, mer.

Elle est maternante. A décidé d’élever ses enfants comme elle l’entend. C’est-à-dire pas tout à fait comme nous l’avons été. Et c’est réussi.

Elle adore donner des milliers de conseils, a toujours la solution à n’importe quel problème et sait t’indiquer le bon médicament ou le bon remède qui te soulagera. On l’appelle Docteur Tartine.

Elle sait tout. Elle n’hésite pas à prendre du temps pour te trouver le bon truc. Te trouver la bonne affaire, le moyen le plus simple ou le plus efficace pour atteindre ton objectif. Elle est aussi habile. Elle aime les écharpes de portage, les collectionne en grand secret, elle aime coudre et réalise de très belles choses toutes mignonnes et très girly.

Elle sait fabriquer des crèmes pour le corps, des shampooings naturels qui rendent tes cheveux plus beaux, de la lessive pas chère et des savons qui ressemblent à des bonbons. Son nom de Super Vilain c'est The Crazy Knight. Okay ?

Ma sœur c’est un peu le Mc Gyver du quotidien. On n'a pas besoin de savoir fabriquer une bombe avec une épingle à cheveu mais plutôt d'éviter que les gosses aient des poux, de trouver le bon interlocuteur à la banque ou aux impôts, d'envoyer des colis facilement ou de guérir un eczéma persistant. Bah ma sœur, elle sait. Voilà.

Ma sœur elle sait tout faire. Du jardinage, bien élever mes minus, faire divinement la cuisine, trouver des astuces pour améliorer le quotidien, me dire "on va fumer une clope?" alors que je ne fume pas, me servir un thé car elle sait que je ne bois pas de café écouter, conseiller et m’aimer.

Souvent, je me dis qu’on ne peut pas tout avoir. Réaliser tous nos rêves, voir aboutir tous nos projets. Mais on peut se réjouir de ce que l’on a. Même si ça n’est pas parfait, que c’est un peu bancal et que ça chavire de temps en temps.

Moi j’ai ma sœur. Elle est différente. Pas pareil. Parfois je ne la comprends pas. Comme elle. Parfois je suis épatée, attendrie et émue.

Elle est comme elle est. Avec ses défauts et ses qualités. Et nos différences s’accordent quelques fois pour former une harmonie.

Elle est mon amie. Ma confidente. Mon bol d’air. Mon amour. Ma sœur.

À ma Tartine d’amour…BLB t’envoie des milliers de baisers…Love U.

Publié dans Ballade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article