Amour crépusculaire

Publié le par Onali

Amour crépusculaire

L'été est une saison durant laquelle les mêmes émotions se font échos d'une année sur l'autre. Étrange et mystérieux, comme une madeleine de Proust saisonnière. À chaque fois elle est sûre que tout va lui revenir. Comme un boomerang estival.

Un revival mystique d'une jeunesse enfouie. Une nostalgie un peu amère, comme l'arrière-goût d'une amande qu'on croque sans y penser. C'est beau et puissant, c'est troublant et exaspérant.

Quand les jours rallongent, elle sent qu'au fond du coeur tremblote les ridules du souvenir.

Tout commence avec les odeurs. L'herbe qui sèche et les roses qui s'épanouissent. Les tomates et les fraises que l'on re-découvre, la peau qui rougit sous le soleil, les pierres qui chauffent doucement, les sandales qui font mal aux pieds, l'odeur de l'après-soleil.

Puis elle revit ce moment si particulier encore et encore.

C'est au crépuscule que tout reprend. Comme un vieux film en super8.

Elle est debout dans le soleil couchant. Immobile. En attente. Son regard se perd dans le lointain, elle écoute attentivement les bruits ambiants et elle attends.

Ses soeurs ont organisé une petite fête avec quelques amis. Ses parents sont absents ce soir-là pour une raison dont elle ne se souvient plus, les souvenirs ont une certaine tendance à s'effilocher avec le temps. Donc elle est là, debout sur cette route dont le soleil a réchauffé les pierres. Elle ressent plus qu'elle ne sent. Étrange.

Elle est si jeune encore. Presque 13 ans. Mais si discrète que parfois ses soeurs l'oublient. Alors elle en profite pour ouvrir grand ses oreilles et essayer de comprendre ces choses d'adulte. Parce qu'elle veut vite grandir et avoir une place dans la vie. Quand elle voit la liberté de ses soeurs, leurs vies si fascinantes et leurs aventures rebondissantes, elle a une folle envie d'en être.

Elle l'a vu une fois. À la plage. Le vrai cliché. Il était beau, imberbe et racé. Un sourire espiègle et des yeux pétillants. Il avait sauté du quai dans un plongeon parfait et elle avait fondu. Elle, la petite soeur boulotte, avait vécu son premier amour. Un amour total et irraisonné dont elle ne comprenait rien. Elle avait gardé le secret, écrivant quelques lignes dans son journal intime et le cachant le mieux possible à sa famille.

Elle entends le son d'une mobylette au loin et son coeur tremble d'excitation. Il doit venir ce soir avec son frère jumeau qui ne lui ressemble pas. Il s'appelle Brice d'ailleurs. Étrange réminiscence.

Le son approche et elle les aperçoit au loin. C'est beau et c'est fort. Elle sent son amour se déployer et plus il se rapproche plus son coeur vibre.

Et là dans la lumière du soleil couchant d'un soir d'été, dans la chaleur odoriférante du blé et les rires lointains d'une bande d'adolescents excités, elle le voit passer sur sa mobylette à toute vitesse. Sans un regard, sans un mot ni un sourire. Prêt à vivre son aventure de toute sa folle jeunesse, de toute son inconscience cruelle et égoïste.

Il a seize ans. Elle n'en a que douze, presque treize. Mais un gouffre les sépare et l'entoure d'un halo d'invisibilité.

Elle sent son coeur se briser. Les morceaux épars s'éparpillent dans le crépuscule et déjà la nuit s'installe. Elle le savait pourtant mais son âme non. La cruauté de l'indifférence adolescente est dure à vivre. Elle baisse les yeux, sent les larmes trembloter au bord de ses paupières et ses lèvres se pincent. Elle contient tant bien que mal le cri de douleur de son coeur malmené et presse fortement ses mains l'une contre l'autre.

Puis, dans la nuit, elle tourne le dos au vacarme de sa maison et s'enfuit doucement vers un endroit où elle pourra cacher ses pleurs de petite fille triste et inconsolable.

Depuis cet instant, elle ne pourra plus jamais regarder un soleil couchant sans ressentir une pointe de mélancolie et de tristesse pour cette petite fille trop discrète.

💐Texte écrit dans le cadre de L'Atelier des Jolies Plumes sur le thème de " Retrouver- Qui ? Quoi? Où? Comment ? Votre personnage retrouve quelque chose, quelqu'un.Un lieu, un objet, une personne, un sentiment. Votre personnage revit une expérience oubliée [...] Le passé a-t-il la même résonance au présent? 💐

Si vous souhaitez y participer, n'hésitez pas à envoyer un mail à l'adresse suivante: latelierdesjoliesplumes@gmail.com 📄✏

Publié dans LesJoliesPlumes

Commenter cet article